Quelle formation choisir pour maquiller les défunts ?

 

Il reste très méconnu, mais il s’agit bien d’un métier que de maquiller les morts et il est essentiel dans les rituels de préparation des morts. Coiffer et maquiller un défunt permet aux familles de retrouver une dernière fois leur proche sous son meilleur jour. Pour devenir maquilleur mortuaire, choisissez la formation d’agent de chambre mortuaire, une formation très complète qui intègre la préparation cosmétique du corps.

 

Le maquilleur mortuaire, un métier au service de l’humain

 

Il est souvent nécessaire de maquiller un défunt afin d’effacer les traces laissées par la maladie ou un accident et redonner à la personne un visage paisible avant de le présenter à son entourage. Le métier de préparation des morts est celui exercé par l’agent de chambre mortuaire. Il inclut à la fois l’accueil des familles, la toilette et l’habillage post mortem, ainsi que les étapes de maquillage et coiffage. Il peut aussi être amené à assister le thanatopracteur dans le cadre des soins de conservation.

Le maquilleur mortuaire tout comme l’ agent de chambre funéraire procède généralement à un maquillage léger, au pinceau pour ne pas léser les tissus. Il travaille souvent à partir d’une photo remise par la famille afin de respecter au mieux les habitudes du défunt en matière de cosmétiques et de coiffure. Dans le cas d’un décès par maladie ou accident, le rôle du maquilleur est crucial pour cacher les lésions grâce à la colorimétrie et redonner une apparence sereine au défunt.

 

La formation d’agent de chambre mortuaire pour préparer et maquiller les morts

 

La formation d’agent de chambre mortuaire vous prépare à :

  • Prendre en charge les corps des personnes décédées
  • Préparer les autopsies et les prélèvements médicaux
  • Accueillir et renseigner les familles
  • Entretenir les locaux et les matériels de la chambre mortuaire

D’une durée de 40 heures, cette formation certifiante et habilitante est reconnue en préfecture. Elle comprend 4 modules : le premier consacré à l’hygiène, à la sécurité et aux soins, le second à la législation et à la réglementation funéraire, le troisième à la psychologie et à la sociologie du deuil et le dernier aux rites funéraires.

Contactez nos équipes pour échanger sur votre souhait de maquiller les morts et en faire votre métier, elles sauront vous conseiller et vous aider à valider votre projet.

 

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Une question ? Un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter !

Articles similaires

Pompes funèbres : les salaires 

conseils

Conseils

Devenir croque-mort : tout savoir 

conseils

Conseils

Découvrez le portrait de Gwénola Salmon, la nouvelle directrice de Parcours F.

actualité

Actualités