La morgue, aussi appelée chambre mortuaire, est l’endroit où l’on garde momentanément les morts à l’hôpital ou en clinique. Les corps des défunts y sont conservés avant qu’ils ne soient transférés dans une chambre funéraire ou vers un domicile. Pour travailler dans une morgue, il est nécessaire de suivre une formation d’agent de chambre mortuaire ou bien de vous préparer au métier de thanatopracteur ou à celui de médecin légiste. Parcours F vous présente les métiers exercés dans une morgue, les formations pour y accéder, et les qualités requises.

Les différents métiers dans une morgue ou chambre mortuaire

Plusieurs métiers sont exercés au sein de la morgue, il peut s’agir :

  • Du médecin légiste qui va réaliser les autopsies
  • Du thanatopracteur qui va réaliser les soins de conservation du corps
  • De l’agent de chambre mortuaire qui va prendre en charge les corps et assurer l’accueil des familles

L’agent de chambre mortuaire n’est pas le premier métier de la morgue auquel on pense spontanément, il est pourtant essentiel. L’agent de chambre mortuaire est en contact avec les vivants et les morts. C’est lui qui accueille les familles endeuillées et les renseigne. Il prépare le corps des défunts avant la présentation aux proches et c’est dans ce cadre qu’il peut être amené à assister le médecin légiste pendant les autopsies ou le thanatopracteur durant les soins de conservation. Ainsi, il apporte son aide pour les prélèvements médicaux comme pour la restauration du corps. Il assure aussi l’entretien des locaux et du matériel de la morgue, dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité. L’agent de chambre mortuaire supervise les démarches administratives comme l’enregistrement des personnes décédées et l’organisation du transport vers le domicile ou le funérarium. À ce titre, il se doit de connaitre parfaitement la réglementation funéraire.

À la morgue ou en chambre funéraire, le thanatopracteur réalise les soins de conservation pour ralentir le processus de dégradation du corps. Dans certains cas, il procède à des soins de restauration pour remodeler les parties du corps endommagées à la suite d’un accident ou d’une maladie.

Le médecin légiste quant à lui est chargé de réaliser les autopsies afin de déterminer l’origine du décès dans le cas de mort suspecte. Il travaille aussi avec les vivants puisqu’il examine les victimes d’agressions pour évaluer les séquelles.

Quelle formation pour trouver un emploi et travailler dans une morgue ?

Pour devenir agent de chambre mortuaire, vous devez suivre une formation de 110 heures, accessible avec le niveau bac. Durant cette formation, vous recevez des enseignements pour la prise en charge d’un corps et pour apporter votre soutien aux proches du défunt. Plusieurs modules sont au programme de la formation certifiante proposée par Parcours F, l’institut de formation du funéraire :

  • L’hygiène, la sécurité, et les soins
  • La législation et la réglementation funéraire
  • La psychologie et la sociologie du deuil
  • Les rites funéraires

Pour exercer la profession de thanatopracteur, vous devez obligatoirement obtenir un diplôme national de thanatopraxie, après une formation diplômante de 150 heures minimum et la pratique de 100 opérations de soins de conservation sous la tutelle d’un maître de stage. Quant au métier de médecin légiste, il requiert des études de médecine puis un diplôme d’études spécialisées (DES) en médecine légale et expertise médicale.

Quelles sont les qualités pour travailler avec les morts ?

Travailler avec les morts nécessite de posséder un bon équilibre psychologique afin d’être capable de supporter la vue des défunts et de faire preuve de détachement. L’agent de chambre mortuaire doit maîtriser certains gestes techniques sur les corps, tout en manifestant un grand respect pour la personne décédée. Il doit évidemment être rigoureux lorsqu’il s’agit d’appliquer les règles d’hygiène et de sécurité en vigueur dans la morgue. Enfin, l’agent de chambre mortuaire se doit d’avoir une approche très humaine lorsqu’il est au service des familles, car il doit les soutenir dans l’épreuve qu’elles traversent.

Si le travail dans une morgue vous intéresse, prenez contact avec les équipes de Parcours F. Ces spécialistes des pompes funèbres vous informent sur les dates et lieux des prochaines formations d’agent de chambre mortuaire.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Une question ? Un renseignement ? N’hésitez pas à nous contacter !

Articles similaires

Pompes funèbres : les salaires 

conseils

Conseils

Devenir croque-mort : tout savoir 

conseils

Conseils

Découvrez le portrait de Gwénola Salmon, la nouvelle directrice de Parcours F.

actualité

Actualités