Financements de formation pour particuliers et professionnels

Salariés, demandeur d'emploi, étudiants

Sachez qu’une formation professionnelle vous ouvre de nouvelles perspectives au sein de votre entreprise : l’accumulation de savoirs et de technicités est un atout indéniable pour votre carrière.

Demandeurs d'emploi

Les aides au financement de formation pour les demandeurs d'emploi.

Travailleurs indépendants

Les aides au financement pour les travailleurs indépendants.

Pour tout savoir sur le financement

 Les chiffres clés de l'institut de formation Parcours F

Comment financer ma formation ?

Sous certaines conditions et selon les profils (demandeur d’emploi, salarié, indépendant), financer sa formation : c’est possible. Le point sur les différentes aides financières.

Les dispositifs d’aide au financement d’une formation funéraire 

 

Il est possible de bénéficier d’une aide pour financer une formation funéraire, en partie ou totalement. Cette aide varie selon le statut du candidat à la formation, qui peut être demandeur d’emploi, salarié ou indépendant. Découvrez les différents dispositifs d’aide pour le financement d’une formation, leurs objectifs, et les conditions pour en bénéficier. 

 

L’aide individuelle à la formation (AIF) 

Cette aide contribue au financement des frais pédagogiques d’une formation professionnelle. Elle s’adresse aux demandeurs d’emploi suivis par Pôle Emploi qui doivent faire la demande auprès de leur conseiller, au plus tard quinze jours avant le début de la formation. Le conseiller validera le devis et le plan de formation si le projet est cohérent et pertinent. Dans certains cas, il est possible de demander une prise en charge des frais de formation (hébergement, déplacement et restauration) et de percevoir une rémunération. 

 

La POEI et l’AFPR 

La préparation opérationnelle à l’emploi individuelle (POEI) et l’action de formation préalable au recrutement (AFPR) permettent de former un candidat avant le démarrage d’un contrat d’embauche, afin de favoriser l’accès à un emploi. Ils permettent de financer une action de formation de 400 heures au maximum afin que le candidat puisse acquérir les compétences nécessaires au poste proposé par l’entreprise. 

Ces deux dispositifs peuvent être mobilisés selon la nature et la durée du contrat de travail : la POEI pour un CDD de 12 mois et plus, un contrat de professionnalisation, un contrat d’apprentissage ou un CDI, l’AFPR pour un CDD de 6 à 11 mois. 

 

La POEC 

La préparation opérationnelle à l’emploi collective (POEC) vise à former plusieurs demandeurs d’emploi aux compétences attendues par les entreprises d’une branche professionnelle sur un territoire donné. Il s’agit d’une formation collective d’une durée de 400 heures maxi, organisée par les OPCO et réalisée par des organismes de formation déclarés. La POEC concerne tous les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi, indemnisés ou non, pour lesquels la formation est gratuite.  

À titre d’exemple, une POEC de conseiller funéraire peut être mise en place dans une région en partenariat avec l’OPCO des entreprises de pompes funèbres pour former les candidats et réduire ainsi l’écart entre leurs compétences et les compétences requises pour le poste. 

 

L’action de formation conventionnée (AFC) 

L’action de formation conventionnée peut être mise en œuvre de façon individuelle dans un parcours de validation des acquis de l’expérience professionnelle (VAE) ou de façon collective pour répondre à un besoin d’embauche de certaines entreprises. Elle s’adresse aux demandeurs d’emploi qui deviennent stagiaires de la formation professionnelle et peuvent être rémunérés à ce titre. 

 

Le contrat de professionnalisation 

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail en alternance à durée déterminée ou indéterminée qui s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus, aux bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation de solidarité spécifique (ASS), de l’allocation aux adultes handicapés (AAH), ainsi qu’aux personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion. Le montant de la rémunération varie selon l’âge du bénéficiaire, de 55 % à 100 % du SMIC. 

 

Le compte personnel de formation (CPF) 

Le compte personnel de formation permet à toute personne active d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de la vie professionnelle. Le compte est alimenté chaque année en euros, au prorata du temps de travail effectué, dans la limite de 500 euros par année de travail à temps plein, jusqu’à atteindre 5 000 euros maximum. Il est possible d’utiliser son CPF pour suivre une formation qualifiante ou certifiante, y compris en période de recherche d’emploi. Si le montant de votre CPF n’est pas suffisant, il est possible de faire un abondement pour financer le reste de votre formation. D’autres financeurs comme Pôle Emploi et votre Région peuvent venir compléter votre CPF. 

 

Contactez les équipes de Parcours F pour connaître les formations dans le funéraire, éligibles aux différents dispositifs. Nos conseillers formation vous accompagnent pour formaliser votre projet professionnel et pour vos démarches administratives. Leur connaissance des organismes de financement de formation est une aide précieuse au moment de réaliser vos demandes de prise en charge.