Logo parcours F
Ouvrir le menu

Conseiller prévoyance

Le métier de Conseiller prévoyance

 

Le métier de conseiller en prévoyance implique d’être doté d’un sens commercial aigu, mais aussi d’un excellent relationnel, car ce(cette) professionnel(le) du funéraire établit un contact privilégié avec les clients. Issu(e) d’une formation de conseiller en assurance ou de commercial, il(elle) gère et étoffe un portefeuille clients, en prenant soin d’apporter une solution de prévoyance personnalisée à chaque prospect.

mission métier

Les missions

Ce professionnel des pompes funèbres, mandataire en assurance, joue un rôle stratégique dans le bon déroulement des obsèques, en intervenant bien en amont.
Véritable homme ou femme de terrain, il(elle) mène des missions de prospection sur un secteur géographique bien défini. Il(elle) établit un contact privilégié avec les clients, découvre et respecte leurs souhaits concernant l’organisation de leurs obsèques. Par son écoute active et sa bienveillance, il(elle) vérifie la faisabilité de leurs dernières volontés.
Il propose un contrat prévoyance sur mesure, en fonction de leurs souhaits et besoins. Conseiller, prospecter, fidéliser, ce métier exige une aisance relationnelle, du tact et de la discrétion. Connaissant parfaitement tous les produits, le(la) conseiller(ière) en prévoyance fournit un chiffrage précis du coût des obsèques et des prestations choisies par le client.

profil métier

Profil requis

Le(la) conseiller(ière) en prévoyance est un mandataire en assurance dans le funéraire. En contact direct avec le client, il(elle) fait preuve de rigueur, de dynamisme, d’autonomie dans ses tâches et dans la gestion de son portefeuille.
Il(elle) a un profil commercial. En général, il lui est demandé d’être titulaire d’un diplôme en commerce, lui permettant notamment de maîtriser les techniques commerciales. Il(elle) peut également avoir suivi une formation de conseiller en assurance.

Comment devenir Préparation au diplôme de Maître de cérémonie

Différentes formations conduisent à exercer ce métier à Bac + 2, Bac + 3 ou Bac + 5. BTS Assurance, BTS Management des unités commerciales, licences professionnelles ou écoles de commerce : les filières possibles sont nombreuses et permettent aussi d’officier en tant que conseiller en assurance vie.

Parcours F propose plusieurs sessions de formation d’une durée de 70 heures de théorie et de 70 heures de pratique, en respectant les obligations légales du contenu.

Ces métiers pourraient aussi vous intéresser