Logo parcours F
Ouvrir le menu

Thanatopracteur

 

La thanatopraxie est un métier consistant à intervenir sur le corps du défunt, à la demande de la famille, afin de réaliser des soins de conservation. Ces soins permettent de ralentir le processus naturel de dégradation du corps, tout en permettant de redonner au défunt une apparence la plus proche possible de celle qu’il avait de son vivant. Les soins de thanatopraxie permettent d’apaiser le dernier regard que les familles posent sur leur défunt.

mission métier

Les missions

Le(la) thanatopracteur(rice) travaille le plus souvent seul(e), dans la partie technique du funérarium ou au domicile du défunt. Il(elle) doit faire preuve de beaucoup de délicatesse et de respect de la personne décédée, avec des gestes précis et sûrs, en prenant toutes les mesures d’hygiène et de sécurité prescrites.

profil métier

Profil requis

Les personnes intéressées par ce métier ont un bon équilibre psychologique, une attention à la dignité du corps humain, et un savoir-faire reconnu.
Les thanatopracteurs(rices) peuvent être salariés d’une entreprise de pompes funèbres, indépendants, ou agents de collectivités territoriales.
Une habilitation préfectorale est requise pour l’exercice de ce métier.

 

Le saviez-vous ? Le métier d’agent de chambre mortuaire a quelques similarités avec celui de thanatopracteur.

Celui-ci a pour mission première de prendre en charge le corps du défunt.

Il supervise aussi les démarches administratives comme l’enregistrement des personnes décédées, l’organisation du transport des défunts vers leur domicile ou le funérarium, l’entretien et la gestion de la morgue.

En parallèle, la personne en charge de ce poste assiste le médecin légiste durant les autopsies (préparation des instruments, aide aux prélèvements, restauration du corps).

Vous souhaitez une formation plus abordable et pour laquelle il n’est pas nécessaire d’avoir le baccalauréat ? Formez-vous au métier d’agent de chambre mortuaire, vous étudierez les bonnes pratiques pour prendre en charge un corps , mais aussi pour apporter votre soutien aux proches du défunt.

Comment devenir Thanatopracteur ?

Niveau Bac conseillé. Le diplôme national de thanatopracteur est obligatoire. Une formation diplômante définie par l’article 19 de la loi 93-23 du 8 janvier 1993 est obligatoire. La préparation du diplôme nécessite au minimum 150 heures de cours théoriques ainsi que la réalisation d’au moins cent soins sous la tutelle d’un maître de stage. Compte-tenu des notes obtenues aux épreuves écrites et à l’évaluation de la formation pratique, le jury délibère et établit la liste des candidats ayant obtenu le diplôme national de thanatopraxie.
Parcours F ne propose pas de formation pour ce métier, mais des formations pour agents de chambres mortuaires.

Ces métiers pourraient aussi vous intéresser